conte

« Une seconde avant Noël », une histoire magique au croisement entre « Oliver Twist » et la légende du Père Noël

une-seconde-avant-noel

Une seconde avant Noël de Romain Sardou
Éditions Pocket, 2006. 280 pages.

L’histoire: 1851. À Cokecuttle, cité industrielle anglaise hérissée des cheminées des hauts-fourneaux couvertes de suie, Harold Gui, neuf ans, orphelin de père et de mère, survit péniblement sous les ponts en pratiquant divers petits métiers. Et pourtant… Harold ne le sait pas encore, mais il est promis à un avenir merveilleux. Guidé par un génie invisible, il va découvrir un monde peuplé de lutins, d’arbres magiques et de rennes volants. D’extraordinaires aventures l’attendent avant de pouvoir enfin rencontrer sa destinée et devenir ce personnage à la longue barbe blanche et au costume rouge éclatant que nous connaissons tous très bien : le Père Noël…

une-seconde-avant-noel-pmEn période de Noël, on recherche des livres qui nous redonnent le temps d’une lecture notre âme d’enfant, et c’est exactement ce qu’il se passe avec Une seconde avant Noël.

Pourtant, la première moitié de l’histoire n’est pas du tout féérique. On se retrouve dans l’Angleterre du XIXe siècle avec toutes les injustices sociales de l’époque, et le contraste avec notre monde actuel est saisissant. C’est d’ailleurs l’un de mes reproches: pour un livre censé parler de Noël, le thème n’arrive qu’à la moitié du livre, et n’est réellement développé que dans le dernier tiers. C’est dommage car le titre et le résumé donnent une toute autre idée de l’histoire.

Néanmoins, la mise en place du contexte permet de donner un impact encore plus grand à la magie de Noël qui arrive petit à petit. Les enfants de cette époque avaient des vies très dures et méritaient bien plus leurs cadeaux que nous aujourd’hui.

On s’attache très vite à Harold, le personnage principal, et on attend avec impatience ses choix en sachant que cela va avoir son importance dans son cheminement pour devenir le Père Noël.

Les personnages secondaires sont eux aussi très attachants, et il en ressort une histoire tendre et mignonne. De plus, les légendes et créatures de Noël sont bien intégrées, et participent beaucoup à la magie de la lecture.

Certes il y a beaucoup de facilités et de thèmes déjà vus de nombreuses fois, mais ça n’en reste pas moins agréable à lire. Un petit coup de cœur personnel pour l’avant-dernier chapitre qui m’a arraché quelques larmes, et le dernier qui permet de refermer le livre des étoiles plein les yeux.

Un livre très mignon à lire en période des fêtes de fin d’année.  Bien qu’elle n’arrive que très tardivement, la magie de Noël est au rendez-vous grâce à une histoire bien construite, des personnages attachants et des contes et légendes utilisés à bon escient. Une très bonne lecture!

sardou-romainAuteur français, Romain Sardou (1974) a rencontré un certain succès avec son premier roman, Pardonnez nos offenses, publié en 2002. Il a depuis écrit une quinzaine de livres.
Publicités

4 réflexions au sujet de « « Une seconde avant Noël », une histoire magique au croisement entre « Oliver Twist » et la légende du Père Noël »

    1. Même si j’ai aimé, je te comprends. C’est d’ailleurs la critique que j’ai fait de ce roman: au final le thème de Noël n’arrive qu’à la fin, et la première moitié est dure. J’ai malgré tout apprécié mais c’est vrai qu’en période de Noël on a envie d’autre chose 🙂

      Aimé par 1 personne

  1. Je l’ai lu il y’a quelques années et je l’avais beaucoup aimé. C’est vrai, si mes souvenirs sont bons, que le thème de Noël arrive un peu tardivement mais j’avais été vite emportée par l’ambiance ! Je me souviens d’avoir été agréablement surprise et d’avoir passé un bon moment.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s