Policier/Thriller

« N’oublie pas mon petit soulier », un thriller de Noël à mourir de rire

capture-ronde-noublie-pas-mon-petit-soulierVIDÉO « 1 LIVRE EN 1 MINUTE »
.

Cliquez ici pour visionner la chronique vidéo que j’ai faite de ce livre.

.

noublie-pas-mon-petit-soulier

N’oublie pas mon petit soulier de Gabriel Katz
Éditions du Masque, 2015. 288 pages.

L’histoire: En acceptant ce job de Père Noël aux grands magasins, Benjamin Varenne ne s’attendait pas à déclencher un cataclysme dans sa petite vie de comédien raté. Beau gosse, séducteur, il va flasher sur la seule fille de Paris qu’il aurait mieux fait d’éviter comme la peste. II faut dire que Victoire, cette petite bombe irrésistible, n’est pas la gosse de riche qu’elle a l’air d’être, mais la femme d’un mafieux albanais, qui ne plaisante pas avec le code de l’honneur. Happé dans un engrenage de luxe et de violence dont il ne maîtrise pas les rouages, Benjamin va devoir improviser et, contrairement à ce qu’il pense, ce n’est pas ce qu’il fait de mieux. Des palaces parisiens aux îles paradisiaques du golfe de Thaïlande, il va vivre le Noël le plus mouvementé de sa vie.

noublie-pas-mon-petit-soulier-pmN‘oublie pas mon petit soulier est vraiment LE thriller à lire en fin d’année, pour se mettre dans l’ambiance ou s’évader du froid ambiant pour la chaleur de Thaïlande.

Malgré une histoire de base mettant un mafieux albanais à la poursuite de Benjamin et qui fait penser que la violence sera au rendez-vous, celle-ci est assez discrète et est surtout servie par un humour loufoque à mourir de rire. Les scènes drôles s’enchaînent et les répliques fusent sans cesse dans cette histoire décalée. C’est, selon moi, la grande force de ce roman.

L‘humour se retrouve bien évidemment dans la construction du personnage principal, un looser qui se croit irrésistible et qui a beaucoup de mal à résister aux jolies femmes, ce qui va l’entraîner dans une aventure qu’il n’est pas prêt d’oublier! Etant le narrateur, on suit avec plaisir ses galères et ses réflexions intérieures dont certaines peuvent vraiment devenir des répliques cultes!

De plus, le rythme est effréné, les scènes et les actions s’enchaînent sans temps mort. Il faut malgré tout souligner que vers la fin, quelques pages sont peut-être en trop et auraient pu être évitées. A un moment donné, on a fait le tour des aventures rocambolesques de Benjamin et on aimerait enfin connaître le dénouement. C’est surement le seul reproche que je puisse faire car sinon il s’agit d’un excellent roman qui nous fait passer un très bon moment.

Si vous voulez de l’action, du dépaysement et de l’humour décalé, ce thriller excelle en la matière alors foncez!

Katz GabrielAuteur et scénariste français, Gabriel Katz a écrit plus d’une trentaine de livres pour de grands auteurs. Il ne s’est lancé dans l’écriture sous son propre nom qu’en 2012 avec la trilogie Le Puits des mémoires, récompensée par le prix Imaginales 2013 du meilleur roman francophone. Il a depuis publié quatre autres romans.
Publicités

2 réflexions au sujet de « « N’oublie pas mon petit soulier », un thriller de Noël à mourir de rire »

  1. J’ai pas mal croisé ce livre dernièrement…fêtes obligent, je ne sais pas…en tous cas, je l’ai beaucoup vu ! Ce qui m’a attirée tout d’abord c’est la couverture ! Je ne sais pas si je lirai ce livre un jour, en tous cas l’idée est décalée et change pas mal de toutes les lectures de Noël, parfois un peu convenues.

    J'aime

    1. Moi aussi la couverture m’a beaucoup attirée, je dois l’avouer! Comme en plus Gabriel Katz est un auteur que j’apprécie, je me suis laissée tenter et je n’ai pas été déçue! Tu le liras peut-être au prochain Noël 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s