conte

Plongez dans la réécriture d’un conte des frères Grimm et vivez toute la féerie de « Ronces blanches et roses rouges ! »

ronces-blanches-et-roses-rouges

Ronces blanches et roses rouges de Laetitia Arnould
Éditions Magic Mirror, 2017. 244 pages.

L’histoire: Orphelines d’un passé dont elles n’ont aucun souvenir, Sirona et sa jeune sœur Eloane sont aussi différentes qu’inséparables. Quand leur tutrice, Iphigénie Whitecombe, fiance l’aînée à un inconnu, leur avenir sombre dans l’incertitude… Pour échapper au mariage qui l’effraie et à la colère dévastatrice de Mme Whitecombe, Sirona prend la fuite. Au cœur d’une forêt obscure et de sa propre tourmente, elle se fait toutefois une promesse : celle de revenir chercher sa sœur. Quitte à affronter l’ours qui rôde dans son sillage. Quitte à suivre les ronces blanches et les roses rouges. Quitte à croire en la magie. Mais c’est sans compter sur l’énigmatique pianiste qui compose une toile de mélodies enivrantes, dans son château où la nuit est synonyme de toujours… La musique, le désir de vengeance, l’amour véritable comme l’attirance malsaine tissent les fils rouges et blancs qui se croisent et se nouent jusqu’à la fin de ce récit enchanteur, inspiré par le conte des frères Grimm : Blanche-Neige et Rose-Rouge.

ronces-blanches-et-roses-rouges-pmLa réécriture d’un conte des frères Grimm très peu connu et le titre si joli ne pouvaient qu’attirer mon attention. Et quel plaisir de découvrir un conte « à l’ancienne »! Tout au long de l’histoire, on a l’impression de lire des descriptions qui ont été écrites il y a très longtemps, tant la plume de Laetitia Arnould arrive à faire ressortir la magie des contes d’autrefois. Le vocabulaire, les métaphores, la construction des phrases… tout nous plonge dans un décor de conte.

L‘auteure a également créé un univers incroyable, avec une forêt terrifiante, et surtout un château sombre et ensorcelé, qui n’est pas sans rappeler celui de La belle et la bête. C’est ce lieu que j’ai préféré, tant il réunit, pour moi, tous les ingrédients de la féérie, à la fois celle qui met des étoiles dans les yeux, et celle, plus sombre, qui effraie. L’ajout de la dimension musicale m’a également beaucoup plu, c’est un élément qui apporte vraiment de la magie à l’histoire.

Tout est extrêmement bien décrit, ce qui fait qu’on a l’impression de se retrouver dans les lieux, et d’être un personnage à part entière de l’histoire. Je me suis d’ailleurs beaucoup attachée aux deux personnages masculins: l’ours et le pianiste, avec une tendresse toute particulière pour le premier. J’ai néanmoins eu plus de mal avec les personnages féminins, qui m’ont moins touchée, et surtout avec Sirona, le personnage principal. Peut-être est-ce dû à un manque de développement ou d’approfondissement de son caractère à certains moments, mais elle m’a à plusieurs reprises agacée en raison de ses choix.

Enfin, j’ai trouvé qu’il y avait une certaine maladresse dans la construction des dialogues. Alors que le texte est écrit comme un conte, avec une écriture un peu ancienne assez féérique, les dialogues sont modernes et cassent donc le rythme si joliment écrit des parties narratives. Ca m’a dérangée, car la magie qui m’entourait pendant ma lecture s’envolait lorsque je passais aux dialogues, et c’est dommage.

Ronces blanches et roses rouges est une très belle histoire qui rappelle les contes qu’on pouvait lire étant petits. Les descriptions sont extrêmement jolies et l’univers est féérique (avec un gros coup de cœur pour le château). Tous les éléments sont là pour nous transporter. Un seul petit bémol pour le personnage principal, et pour les dialogues, mais la magie finit toujours par reprendre le dessus, comme dans les contes de fées 😉

arnould-laetitiaJeune auteure française, Laetitia Arnould écrit depuis toujours. Son premier roman, Les Carnets d’Enoraen, est sorti en 2012. Elle a depuis écrit cinq autres ouvrages.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s